Airs à danser...sur les pas de Cassandre

 

Le répertoire:

Chansons strophiques et à répons, vaudevilles et airs à danser des XVIème et XVIIème siècles, sur des formes de pavane, branles, allemande de Pierre Certon, Adrian le Roy, Guillaume Costeley, Thoinot Arbeau, Jehan Chardavoine, Jehan Planson, Jacques Mangeant.

 

Les intervenants:

La compagnie « L’Éclat des Muses« , créée en 1983 par Christine Bayle. Cette compagnie s’engage dans la création et la recherche pour révéler des chorégraphies et de nouveaux répertoires grâce aux « sources » que sont les écrits des maîtres-à-danser.

Christine Bayle, directrice artistique, danseuse, chorégraphe, metteur en scène. A la suite d’un premier travail avec  Francine Lancelot et de sa contribution à la création de « Ris et Danceries », elle crée en 1983 la compagnie « L’Éclat des Muses » avec des danseurs et des musiciens. Elle enseigne à l’Éclat des Muses, au CNR de Strasbourg. Elle a reçu, en 2002, l’Aide aux Écritures Chorégraphiques » due Ministère de la Culture et de la Communication pour sa recherche sur le début du XVIIème siècle.

Patrick Blanc, direction musicale, musette de cour. Après une formation de musique ancienne à Strasbourg et d’écriture à Stuttgart, il mène de front les activités d’instrumentiste et de compositeur. Il se produit ainsi avec différents ensembles de musique baroque (le Parlement de musique, le Capriccio français, Concerto Köln, L’Eclat des Muses ou l’ensemble In Quarto, dont il est le fondateur), et voit ses œuvres jouées régulièrement: Dialogo con Orfeo – Nice les Manca, Drop scènes – Lure, 3 fragments de Sappho – Strasbourg, Cuento Ilano – Nantes, Jardin d’Armide -Toulouse. Il enseigne actuellement les flûtes anciennes aux Conservatoires de Strasbourg et de Saint-Cloud. Depuis quelques années, il s’est intéressé aux techniques d’écriture du XVIe siècle, qu’il met en oeuvre lors de diverses restitutions, comme dans son enseignement de l’improvisation. Parallèlement, il s’est passionné, en plus de la flûte, pour les instruments à bourdon, pratiqués depuis la renaissance, notamment la musette de cour.

Sylvie Ponsot, chef de chœur, chanteuse, pédagogue. Après des études de chant et de musique ancienne au CNR et à l’université de Strasbourg de 1976 à 1985, elle étudie la direction de chœur avec Pierre Cao et Frieder Bernius de 1991 à 1995. Elle enseigne le chant choral et la direction de chœur au Conservatoire National Marcel Landowski de Troyes de septembre 1998 à juin 2007. Ses affinités musicales se portent particulièrement sur les répertoires ancien et contemporain, ainsi que sur les croisements musicaux.